Dans le sillage des Jacquets

Cette année pour la rando d’automne, le choix s’était porté sur la route de St Jacques. Neuf cyclotes et leurs deux accompagnateurs ont pris le départ au Puy.
Au terme de huit jours d’efforts sur des routes plutôt accidentées, le groupe a atteint le petit village de Flamarens, 40 km au-delà de Moissac. Les jambes fléchissaient un peu, mais la beauté des sites et les rencontres parfois insolites et toujours enrichissantes remontaient le moral des troupes au beau fixe. D’ailleurs le soleil était au diapason, la pluie se déversant seulement la nuit.
Au cours des 476 Km parcourus, les cyclotouristes ont pu visiter nombre de chapelles : St Roch, St Pierre, St Etienne… et étudier architecture, sculpture, peinture, art religieux dans les diverses églises et abbayes comme Conques et Moissac les plus connues, et même écouter un concert d’orgues. Elles ont aussi frémi au souvenir de la Bête du Gévaudan entre Haute-Loire et Lozère, respiré le grand air sur les plateaux de l’Aubrac et musardé le long du canal de l’entre-deux mers dans le voisinage des eaux tumultueuses du Tarn et de la Garonne.
Les participantes rêvent déjà d’arriver à St Jacques de Compostelle! Oui mais en combien d’étapes et sur combien d’années ?
2-Arrivée à Saugues